Home

Qu’est ce qu’une image lenticulare ?

Imaginez que vous faites du shopping et que vous voyez une image comme celle-ci:

POS advertising

Combien de temps allez-vous fixer cette image? Peut-être 1 seconde…

Maintenant, imaginez que le poster ressemble à ceci :

THREEDMAKERS Lenticular 3D Photography

THREEDMAKERS Lenticular 3D Photography

Combien de temps allez-vous fixer cette image? Beaucoup plus… peut-être 30 secondes !

Si vous comprenez ceci, vous comprenez le secret des images lenticulaires et vous saurez comment augmenter l’impact de votre prochaine communication !

Clicquez ici pour voir d’autres exemples montrant comment l’image lenticulaire a pu augmenter l’impact de grandes idées de marketing.

A propos de l’image lenticulaire

La première méthode autostéréoscopique fut celle appelée “barrière de parallaxe” ou en Anglais “barrier screen”. Cette méthode consiste en la division de deux images (ou plus) en “lamelles” verticales. Ces “bandes d’images” étaient alignées derrières des “barres opaques” de la même fréquence.
Cette technique fut pour la première fois présentée et démontrée par le peintre Français Gaspar Antoine de Bois-Clair en 1692. Le spectateur qui se déplaçait latéralement devant ses peintures pouvait observer successivement les différentes images composant l’œuvre. Cette technique datant du 17è siècle est encore utilisée et même régulièrement “réinventée”. Les premiers brevets concernant l’entrelacage étaient destinés à la barrière de parallaxe.

On peut considérer que, après différentes évolutions (dont le travail important réalisé par Gabriel Lippmann), c’est Maurice Bonnet qui est considéré comme l’inventeur de l’image lenticulaire, on parlait à l’époque de “films gaufrés” ou “séparateur”. Son premier brevet date de 1934. Si vous comprenez la langue anglaise, nous vous recommandons une intéressante analyse historique de l’image lenticulaire sur le site LenticularTechnology.com.

La technologie lenticulaire aujourd’hui

Lenstar produits lenticulaires

Caractéristique de cette technologie, le réseau lenticulaire permet de séparer l’image destinée à l’œil gauche de celle destinée à l’œil droit. Ceci permet de créer un effet de profondeur, de relief qui ne nécessite pas de lunettes spéciales. Comme son nom l’indique, le réseau lenticulaire, est composé d’un ensemble de lentilles qui, chacune, agit comme une loupe.

L’impression lenticulaire est donc composée d’au moins deux images qui sont entrelacées (imbriquées l’une dans l’autre) pour former l’image lenticulaire. Ce procédé lenticulaire permet de créer un effet de flip (changement d’image que certains appellent “flip/flop”) qui présente une image ou une autre en fonction de l’angle de vision. Le procédé permet aussi de créer des effets d’animation avec un nombre plus important d’images, par exemple à partir de vidéos. La technique d’entrelaçage lenticulaire qui permet d’intercaler les “lamelles d’images” est maintenant rendue plus accessible grâce aux différents logiciels lenticulaires.

La presse doit être à même d’imprimer sur des feuilles plastiques. Ceci concerne donc en premier lieu l’impression lithographique offset puisque cette technique permet d’imprimer sur plastiques en haute résolution, avec une précision extrême qui permettra de “s’aligner” parfaitement sur le réseau lenticulaire et qui permettra un séchage immédiat si la presse est équipée d’un sécheur UV. Aujourd’hui la révolution digitale ouvre la porte à de nouvelles possibilités, notament en ce qui concerne l’impression en grand format.

Nous disposons d’une gamme unique de produits lenticulaires que nous vendons en Europe, Afrique du Nord, Moyen Orient et même en Inde.

 


  • Archives

  •  

    Saturn 3D Karte rakushki2 GEARSofWAR Bakus Slims_insert