Différents types d’animation

L’impression lenticulaire permet de réaliser un grand nombre d’effets spéciaux différents. L’aspect final dépend du nombre d’images et de la manière dont elles sont entrelacées. La plupart des gens connaissent le « flip », ou changement visuel. Selon l’angle de vue, vous voyez deux images différentes. Mais il existe bien d’autres applications, qui sont expliquées succinctement ci-dessous.

Changement d’images (flip) :

La forme d’impression lenticulaire la plus simple, mais aussi souvent la plus efficace. Elle peut être produite pour des applications tant horizontales (murs d’affichage) que verticales (cartes postales) à partir de deux ou plusieurs images. L’image vue par la personne dépend de son angle de vision et de l’endroit où elle se trouve.

peekaboo

Mouvements/animations :

Une variante du « flip ». Les animations ou simulations de mouvement imbriquent en moyenne 10 images, voire davantage. L’image de fond est stable, mais les moments décomposés du mouvement ou de l’animation sont imprimés en différents endroits. En faisant varier l’angle de vue, l’observateur a l’impression que l’image bouge.

 

NIKE_magazine

Effet de zoom :

L’effet de zoom est un excellent moyen d’attirer l’attention. Si vous regardez l’imprimé lenticulaire sous différents angles, vous avez l’illusion que les objets grossissent ou s’éloignent. En fait, il s’agit toujours de la même image, mais entrelacée à différentes tailles.

Mailing_Rettmobil

Morphing :

Avec ce type d’animation, vous créez une transition d’une image vers une autre. Le changement de morphologie se fait en plusieurs étapes, ce qui crée l’illusion que l’objet se transforme progressivement en un objet différent. Une bonne préparation des images est essentielle pour un bon effet. On trouve facilement des logiciels de morphing sur Internet.

morph

Images 3D « en relief » :

Les simulations tridimensionnelles ont la cote actuellement. La création de profondeur dans l’image confère une nouvelle dimension à l’expérience visuelle. L’impression lenticulaire est la seule solution permettant de voir les images 3D sans lunettes spéciales.

Les images de simulations 3D sont plus complexes. Des effets 3D simples peuvent toutefois se créer dans Adobe Photoshop. Pour ajouter davantage de profondeur, vous pouvez employer des outils spéciaux, tels qu’Autodesk 3D Studio Max ou d’autres logiciels comme Maya, Lightwave 3D, Cinema 4D, etc.

La création d’image 3D à partir de paysages ou de personnes est une autre application intéressante. Elle peut se réaliser à l’aide d’un appareil photo monté sur une barre coulissante. Le déplacement et le nombre de prises de vue dépendent du type de scène et de la résolution du matériel utilisé.

Vous trouverez des informations plus spécifiques sur notre page 3D

  • Archives

  •  

    Postkarte_Perry_Rhodan Moon rainforest_lenticular_300px Pringles NVSM Hund_72_lpi